Le réseau I-Afrika Women démarre son activité en février

Le réseau I-Afrika Women démarre son activité sur les chapeaux de roues. Pour sa première sortie, depuis sa création, le groupement prendra part à la première édition de l’African Women Entreprenership Week, prévue en février et organisée par le réseau Empow’Her.
Le réseau, qui regroupe 40 femmes-chefs d’entreprises, hauts fonctionnaires et expertes dans différents domaines, représentant 10 pays du continent, entend mettre en valeur le rôle des femmes africaines dans le développement de la région tout en valorisant leur contribution à l’économie du continent. La création du réseau I-Afrika Women a été la première recommandation formulée par les participantes au Side Event organisé en marge d’Ifrane Forum 2018. Ce dernier avait pour thème «Femmes dans l’économie africaine : Mesurer la contribution et changer les paradigmes». Le réseau qui fonctionne sous forme de Think Tank devrait permettre la réalisation d’études pour mesurer et chiffrer la valeur ajoutée créée grâce à l’activité économique des femmes en Afrique. «Le taux d’activité économique des femmes africaines se situe autour de 61,9% et est supérieur à celui de la plupart des autres zones économiques du monde. Il est temps de changer les paradigmes et montrer la vraie image des femmes africaines du 21e siècle, des femmes engagées, actives et créatrices de valeur et d’emploi pour leur pays et pour le continent», a déclaré dans un communiqué, sa présidente, Khadija Idrissi Janati.
Pour rappel, l’annonce de la création de I-Afrika Women a eu lieu lors de la cérémonie de clôture de l’Ifrane Forum 2018. L’événement a connu la participation de 15 agences gouvernementales, venues de 25 pays. Au total, ce ne sont pas moins de 200 participants qui ont répondu présents. Tous étant venus échanger sur le développement et l’émergence du continent.